It seems you have disabled javascript. Please enable javascript for this site to function properly.

Space.. BE INSPIRED!
Space..
BE INSPIRED!

Instructions

01

1ère étape

Inscrivez-vous au concours Odysseus et remplissez le formulaire d’inscription et acceptez le règlement du concours !

02

2ème étape

La deuxième étape pour les candidats consiste à choisir le sujet de leur projet.

Le thème global du défi est l’Exploitation de l’Espace, et les projets soumis pourraient porter sur des missions telles que Galileo, Copernicus, Rosetta et Gaia, qui sont soutenus par l’UE, l’ESA et l’industrie spatiale et ouvrent la voie à la prestation de services cruciaux pour la vie moderne ou ouvrent la porte à de nouvelles connaissances sur l’Univers. Les étudiants du 1er cycle de toutes les disciplines peuvent concourir dans la catégorie Explorers et, par conséquent, les réponses aux sujets et les exemples proposés pourront inclure des contributions non seulement des étudiants scientifiques, en technologie, en sciences, mais aussi en sciences humaines et sociales.

Dans ce cadre, les candidats peuvent choisis un sujet dans la liste ci-dessous :

Galileo : les retombées quotidiennes des applications spatiales

Galileo est le cousin européen du GPS. Il est meilleur, plus rapide et a un nom plus évocateur. Il génère des emplois et d’autres avantages qui permettront d’obtenir une plus grande indépendance de l’Europe. Comment influencera-t-il notre existence ? Comment les programmes spatiaux ont-ils changé notre vie, et quels sont les avantages que nous en tirons ?

  • Optimisation du transport.
  • Réaction aux crises.
  • Aide aux régions pour accéder aux connaissances et aux services d’information.
  • Efficacité accrue pour l’agriculture et la pêche.
  • Protection de l’environnement et gestion du changement climatique.
  • Sécurité intérieure accrue.
  • Amélioration de la santé des citoyens.
  • Observation de la Terre.
  • Communication plus efficace et plus rapide.

Copernicus : Observations de la terre

Au XVIe siècle, Nicolas Copernic observait le ciel. Aujourd’hui, le projet Copernicus de l’ESA regarde dans l’autre sens, car il regarde la Terre vue du ciel. Comment peut-on observer la Terre ? Comment peut-on utiliser les données des observations de la Terre ?

  • Protection de l’environnement et gestion du changement climatique.
  • Réaction aux crises.
  • Efficacité accrue dans l’agriculture et la pêche.
  • Sécurité intérieure accrue.
  • Pollution lumineuse vue de l’espace et de la Terre.

Mission Rosetta : Exploration Spatiale

Les premiers pas de l’Homme sur la Lune représentaient un bond de géant pour l’humanité. Une autre étape dans l’exploration spatiale a été franchie en posant Philae sur une comète. Quel sera le prochain bond de géant dans l’exploration spatiale ? Que pouvons-nous trouver dans notre Univers et comment pouvons-nous étendre notre exploration ?

  • Systèmes de lanceurs : un concept des systèmes plus fructueux et prometteurs pour le futur.
  • L’Europe a posé un engin spatial sur une comète et sur Titan. Quels en sont les retombées scientifiques ?
  • Exploration des astéroïdes : un concept d’exploitation de leurs ressources naturelles.
  • Exploration des planètes terrestres : que pouvons-nous en apprendre pour la Terre.
  • Vol spatial habité : votre opinion personnelle sur la perspective des missions futures.
  • Un concept pour une cité lunaire permanente et autonome.

La Mission Gaia : Observer les étoiles

Au cours de ses cinq années d’observations, Gaïa scrutera l’Univers. Qu’est qu’elle y trouvera, et comment pouvons-nous l’aider ?

  • La façon dont la Mission Gaïa pourra modifier notre perception de notre Galaxie à proximité du Soleil et de notre planète-mère.
  • Recherche d’une seconde Terre : les efforts de l’Europe pour rechercher des exoplanètes.
  • Donner des arguments pour la recherche de civilisations extra-terrestres, et expliquer pourquoi les institutions devraient s’impliquer dans une telle recherche (sous la forme d’un essai).
  • Les grands télescopes spatiaux : pourquoi l’espace est-il un endroit propice à l’observation de l’Univers ?
  • Observer les objets de la liste d’alertes Gaïa.
  • Discutez de la nature de la vie, sur la base d’une variété de formes de vie possibles.

Plus général : établir les liens entre les données de terrain et les données satellitaires

  • Les données météorologiques sur le terrain.
  • Les données liées à l’agriculture (humidité du sol, l’évolution de la végétation, statut sanitaire de la végétation…).
  • Proposition de cartes pour la progression des moustiques…
  • Proposition de cartes sur la grippe et d’autres maladies… et lien avec la météo.
  • Proposition de données de terrain sur les niveaux des eaux, rivières, sols…
  • Observation du ciel : météorites, nuages, tempêtes…

Cette liste n’est pas exhaustive et toute autre extrapolation d’idées dans le cadre des thèmes sélectionnés pourraient être retenue en fonction de l’imagination des étudiants.

Les candidats devront choisir le type de projet sur lequel ils veulent travailler. Il pourra s’agir d’une expérience, d’une vidéo, d’un prototype, d’une présentation, ou de toute autre réalisation (Cf. Restrictions[1]) .

Consultez le modèle de dossier fourni par les organisateurs, et qui n’est pas obligatoire mais recommandé,disponible ici

[1] Les fichiers électroniques téléchargés pour documenter chaque projet peuvent inclure des essais, présentations PowerPoint, affiches, liens vers des vidéos, liens vers des sites Web de projets dédiés, et fichiers audio.

Les formats acceptés sont :

  • Documents : .doc .docx, .pdf, .txt .ps .ppt, .pptx, .pps, .ppsx
  • Images : *.png, *.jpg *.bmp, *.gif
  • Vidéos : Toutes les vidéos devront être téléchargées sur YouTube ou Vimeo et le lien devra être fourni.
  • Formats Audio : *.mp3
  • Formats de compression : .tar .gz .zip .7z 

Taille maximale totale des fichiers non compressés pour chaque dossier : 20 Mo.

Le coût des matériaux pour la préparation de chaque projet ne devra pas dépasser 300 €

03

3ème étape

Les candidats devront effectuer des recherches, plus particulièrement sur le thème de leur projet et la conception de la solution ou la production de la forme finale de leur travail. Au cours de cette phase, les participants seront encouragés à consulter des mentors sur la faisabilité et la validité scientifique de leurs idées.

Il est également recommandé aux participants de développer leur projet conformément aux exigences du concours Odysseus, pour s’assurer qu’ils évitent de plagier des documents et qu’ils fournissent toutes les références nécessaires pour leur projet.

04

4ème étape

L’étape finale est la soumission du projet par l’intermédiaire du site Web Odysseus. Les participants peuvent développer et soumettre leur projet dans l’une des vingt-quatre (24) langues officielles de l’UE.