It seems you have disabled javascript. Please enable javascript for this site to function properly.

L’Espace ... à vos idées !
L’Espace ...
à vos idées !

Critères d’appréciation et de jugement

Les projets soumis seront tout d’abord évalués au niveau national. Cette évaluation sera effectuée en ligne après la clôture des soumissions, en avril 2017. Si les projets sont sélectionnés pour passer au niveau régional, les candidats seront invités à prendre part aux demi-finales avec tous les autres gagnants nationaux dans leur région. Au cours des demi-finales, les gagnants nationaux présenteront leur projet à un jury. Les demi-finales régionales auront lieu entre le 30 avril et le 30 juin 2017. Les gagnants des finales régionales se rencontreront alors à Bruxelles ou à Toulouse pour la finale internationale et y présenteront leurs projets à un jury international. Cette finale aura lieu en juillet 2017 à la Cité de l’espace, à Toulouse.

Les projets se verront affecter des points en fonction des critères suivants :

  • Excellence académique (compte pour 20%)

Un projet démontre son excellence académique lorsqu’il présente des arguments bien documentés en utilisant des méthodes scientifiques qui sont crédibles et vérifiables, lorsqu’il inclut des citations, fait un usage critique des ressources et contenus et met en avant le fait que les participants ont acquis des connaissances dans un contexte pertinent avec leur sujet et qu’ils ont une bonne compréhension des concepts de base et des problématiques inhérentes à leur projet.

  • Pertinence du thème indiqué (compte pour 10%)

Ce critère évalue la mesure avec laquelle le projet proposé est en accord avec la catégorie thématique choisie et la portée du sujet. Les théories et documentations appropriées doivent être utilisées de façon adéquate.

  • Capacité de résolution des problèmes (compte pour 15%)

Ce critère évalue les processus de réflexion du candidat dans son approche du sujet dans la description du problème, la détermination des données et informations nécessaires, la prévision et la mise en place de solutions ou l’utilisation de solutions alternatives ainsi que l’évaluation des solutions sélectionnées.

  • Originalité  (compte pour 20%)

Un critère clé pour l’évaluation de l’originalité du projet et le fait qu’il soit bien le travail et l’idée de l’équipe et qu’il est unique, ou nouveau ou non conventionnel. Même si le projet est appuyé sur le travail d’un tiers, il est tout de même considéré comme original si l’équipe en formule une nouvelle idée, en fait une présentation originale, adopte une nouvelle approche du problème ou si les candidats le mettre en œuvre d’une façon innovante.

  • Pertinence sociale (compte pour 10%)

Il est évalué la façon et la mesure avec laquelle le projet propose des solutions et des idées qui ont un impact direct ou indirect sur la société ou le degré avec lequel le problème est relié à un défi actuel de nos sociétés (par exemple le changement climatique, l’épuisement des ressources d’énergie, de nourriture et d’eau…)

  • Présentation (compte pour 10%)

Avec ce critère est évalué la structure et le format général du projet et si ses objectifs, sa méthodologie et ses résultats sont clairement présentés. Est également évalué l’organisation logique et le lien entre les idées, la clarté d’expression et l’utilisation de matériels et technologies appropriés (photos, diaporamas, dessins, audio, vidéo etc.)

  • Mérite technique et compétences pratiques (compte pour 10%)

Un projet démontre son mérite technique quand il trace un cadre conceptuel clair ou des théories qui s’ancrent dans une documentation de fond et informe de sa conception et de ses variables clés. Les évaluateurs jugent aussi les compétences pratiques, incluant l’observation, la précision, la communication, l’aptitude à consigner et classer les résultats, l’utilisation d’outils technologiques ou les pures compétences pratiques telles que la construction, le travail du bois, la soudure …

  • Durabilité et sensibilisation à l’environnement (compte pour 5%)

Ce critère évalue la façon dont les problèmes environnementaux sont intégrés au projet au travers par exemple de l’exploration et de la discussion de la durabilité du projet ou par l’utilisation de matériel ou de méthode d’implantation écologique, ou dans la présentation du projet.

En outre, des mentions spéciales pour les projets non retenus seront formulées par les juges à ce stade, qui pourraient être, entres autres : le graphique ayant le plus d’impact visuel, le problème le plus original, la présentation la plus professionnelle, la réalisation la plus artistique, le meilleur usage de la musique dans un projet scientifique, ou le projet le plus sensible à l’environnement.

Il sera fourni à chaque équipe de candidats un résumé de l’évaluation des projets faite par les juges au moment de la décision.